Encore

Si je devais te répondre,
Je te répondrais.
Le rythme,
Mon pouls sur le rocher,
Je ne serais plus ici,
Je viendrais,
Le pas sur la grève.
Je n’ai plus de temps
Stupéfait !
Ni coursier,
Ni chevelure,
Ni même stature,
Ni encore sourcier,
Car, si je devais marcher,
Je marcherais,
Le flanc au vent,
Les yeux collés à la lecture.
Mais, si je devais lire,
Je lirais,
La plume
Et l’encolure,
Submergée au levant.
Et, si je devais me lier,
Je me lierais,
Les poignes d’une césure,
L’aube,
Eloquente !
Et, si je devais te faire le récit,
Je m’envelopperais d’un ruisseau,
Je saisirais la rose des mots,
La bouture des montagnes imposantes,
Le charme de la lenteur,
Et, si je devais te le dire,
Je te le dirais,
Sans jamais finir,
Je te le dirais encore.

___

Peinture de Félix Mas

Publicité

10 réflexions sur “Encore

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s