Je vous remercie

A l’attention de William Michaelian La douceur palpable d’un cœur nous émeut, car l’amour est cette lumière qui ne meurt jamais quand le corps est atteint par sa grâce. C’est pudique que l’on marche côte à côte, au-delà des distances, au-delà des couleurs, quand elles sont devenues l’enchantement du cœur. Je vous prie d’entendre cela, […]

Les saisons

De saison en saison, quand le vent s’apaise, les arbres ont le goût de notre entente, puisque le bonheur n’est pas une conquête, ni la joie une insolence, puisque la tristesse est une rive dormante qu’effacent les graines semées de lumière. Sans doute, quelque chose de la persévérance, du sourire de l’âme, du remerciement. (Estampes […]

La visite

Visiter un blogue, c’est entrer dans un jardin, doucement, et croiser un chemin. Point de hâte, le respect de l’autre, le respect de soi. Ecouter les mots de l’âme, et laisser infuser le silence murissant de notre humanité. Pourquoi aller vite ? Pourquoi ne pas vivre la rencontre, sans qu’il faille briser la douceur du […]

死亡不會停止愛

La mortN’est pas la mort,AllongéLe corpsvoit passerLe souffle.Le Nid !Quel est le secret ?Quand la nuit tombe,J’ai vu le jour.Est-il rêve Dans la pénombre ?Lumière !Soudain, Vol L’amour.Les ailesAu reposAiment,Sans trêve,Ce que cachent les mots,OmbrésPar la pâleurDe la neige. Traduction du titre : La mort n’arrête pas l’amour

Au commencement 最初

Au commencementLes ailes lui poussèrentSans qu’il puisse encoreS’extraireDu vent.Il s’enfonça dans la terreMais le chantProvoqua le tremblementEt l’obscurité hésitaL’ensevelissant pourtant,Lui alors balbutia Quelques motsSon cœur s’éveillaIl se remémoraLes ailes se déployèrentL’enveloppèrent de leur manteauLa terre devint son parcheminIl vola très haut.