Ce monde

La peur provient de la prison de notre âme. Nos corps nous alertent et nous parlent. L’inéluctable n’est pas une fin en soi. Il y a bien longtemps, très longtemps, les hommes avaient compris comment ce monde fonctionnait. Les uns sont devenus des pirates et les autres des bêtes de somme.

Il n’est rien qui échappe au vent

Chacun nous sommes dans la tradition et cherchons ses confluences, l’irrigation depuis le commencement, car chacun nous reconnaissons en l’autre la feuille d’un arbre et quand celle-ci s’envole au gré du souffle, regardez-la comme dans le regard même de notre propre souffle : elle nous apprend. Libre est celui qui respire le vent et voit […]

L’année du corps

Quand il vint à passer, ce souffle insonore, et que l’étanchéité des bruits fut résolue dans la simplicité des moments qui requièrent beaucoup de temps et beaucoup d’espaces en l’alternance équitable des lieux et des temps, quand le nomade installe son bivouac, et que le citadin offre son grain, l’on voit que quelques semences dans […]

De fer et de brasier

L’hommeSe forge de fer et de brasier,Puis s’apostrophe d’incandescentes meurtrissures,S’épuise dans les méandres et la luxure,Jusque dans les fanges et le fumier,Puis des bruits sordides de la ville,S’invente une auréole,Piètre flétrissure,Et quand vient à passer un incendiaire,Il ne voit plus la flamme ni la fumée.

L’année du cœur

Chaque regard nous éloigne ou nous rapproche, et nous n’avons pas épuisé les éventails de ces rencontres infinies. Certains jardins respirent le parfum suave d’une orangeraie, la douceur entêtante des violettes, le contraste savant des pourpiers, le coton des pétales qu’une fleur féerique peut offrir au cœur du plus démuni. Connaissez-vous le jardin qui n’a […]

Les rues

J’ai vu un homme affalé de tout son long sur le trottoir. Je ne sais pas s’il était ivre ou s’il avait décidé de dormir dans le froid, ou bien s’il était mort. Je suis passée à côté sur la pointe des pieds. Je crois avoir aperçu son visage bleui. Il ne fallait peut-être pas […]

Femme

La plume est incisive des lucidités que l’on préfère taire quand la femme délivrée du narcissisme, des volontés de plaire, de son abîme, quand elle s’extrait des mains du marionnettiste, en elle, en ses jougs inopportuns, quand son âme s’épure des luttes sans fin, quand la parole volubile des babils s’étourdissent des asservissements du corps […]

Steppes

Sur les steppes où souffle le vent durant de longues décennies, quand les herbes courtes côtoient le ciel caracolant, l’âme est ivre du regard. Les chevaux frôlent du sol les sabots qui résonnent : l’impétueuse présence ! Les yeux se sont plissés et fusionnent avec l’éternel chant. Entends ! La voix poursuit languissamment le silence […]

Combat

Le soubresaut de ton corps ne désire pas s’extraire des fougères de tes nuits et l’ombre menaçante est semblable au dragon qui poursuit sa chimère, et c’est bien lui qui rêve de l’épaule adjacente, où repose sa tête tremblante. Quand le soleil brûle de mille feux, triste et ravageur incendiaire, il vient de ses yeux […]

Paysan

Travailler la terre comme on travaille les pierres, laver son cœur aux mots des rivières, goûter aux froides sueurs, laisser les doigts s’enfler de rougeur, pétrir son être au faire, dans les étables de poussière, manger le pain de l’âtre de nos fièvres, devenir le ciel qui vole au-dessus des chapeaux tordus d’arrogance, quand les […]