Petite faune

Combien d’heures à observer l’observable petite faune, perdue dans les plus mystérieux scénarios, parfois si cocasses ! J’en oublie le temps qui passe et j’en oublie jusqu’à mon ombre. Le soleil se cache derrière un espiègle nuage et l’homme rit. Les yeux s’aimantent au moindre frémissement des herbes, s’attardent sur les couleurs multiples et s’enchantent des minuscules reliefs. La terre exhale un soupir et, soudain, le cœur reconnaît l’appel du silence, entre les lignes infinies d’un instant affleurant.

3 réflexions sur “Petite faune

  1. Pingback: Petite faune | Art et Semence – le blog de Daniel Milan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s