Je vous remercie

A l’attention de William Michaelian

La douceur palpable d’un cœur nous émeut, car l’amour est cette lumière qui ne meurt jamais quand le corps est atteint par sa grâce. C’est pudique que l’on marche côte à côte, au-delà des distances, au-delà des couleurs, quand elles sont devenues l’enchantement du cœur. Je vous prie d’entendre cela, vous de tendresse touchante, vous de larmes profondes et de joyaux du silence. Quand l’âme parle, le cœur s’enchante. Je vous remercie.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s