L’homme

J’aimais l’homme d’un Amour infini et me plongeais dans son silence comme l’on plonge dans l’immensité d’un océan. J’aimais l’homme sans pouvoir m’en défaire, étourdie par mes pas discrets, vers lui. J’aimais l’homme comme on aime la vie entière, par ses résonances et ses mystères et c’est ainsi que j’étais attirée par le fait d’entrer dans son univers. J’aimais l’Amour qui me menait vers son être et j’aimais cette approche du silence. Je regardais l’homme comme l’on regarde le frémissement de l’eau, les balancements d’un arbre, les nuages cotonneux. Je contemplais son origine, et j’y trouvais la grâce de m’émouvoir, suspendue à sa sincérité. Je façonnais de mes mains invisibles cet homme avec la tendresse d’une mère, la compassion même d’une montagne qui retient son souffle pour ne pas écraser la fourmi. J’aimais l’homme comme l’on aime le secret du roseau, ou celui d’un puits infini. J’aimais l’homme du silence, l’homme qui marche avec tempérance et ne froisse pas le moindre velours d’un pétale d’une rose. J’aimais l’homme de la méditation et de la prudence, celui qui atteint le voile des opacités et celui qui épouse les réalités de l’âme. J’aimais l’homme de l’arrêt et de la singularité, celui qui esquisse un geste et puis l’efface. J’aimais le Maître et l’enseignant, comme j’aimais l’homme qui passe et qui parle avec le cœur d’un enfant. J’aimais l’homme du dialogue et celui de la question, tout comme j’aimais le pécheur devenu le vieux sage. Je les ai aimés, ces hommes, comme on se souvient de leur âme et comme on cherche l’intensité de notre propre écho. Ai-je été jusqu’à aimer l’homme dans ses tourmentes et ses dérives ? J’ai embrassé les pauvres mains d’un mendiant aux veines usées. L’Amour a dépassé la forme, puis, a visité l’essence.

4 réflexions sur “L’homme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s