Le cœur

C’est au chant des oiseaux, que nos paupières s’emparent de la réalité, toujours étonnées de soulever le voile des ténèbres. Aujourd’hui, j’ai perçu comme un certain décalage entre le sommeil profond et l’éveil : il s’agissait d’une sous-conscience, ou plutôt d’une conscience intermédiaire qui me donna à la réalité dans laquelle je me trouvais durant […]

Correspondances XLIII

Très cher à mon cœur, Réenchanter le monde ne veut absolument rien dire. C’est en nous que le monde est enchanté. C’est bien en nous qu’il est éclairé, car notre regard ne vient pas de l’extérieur, mais bien de notre cœur. Il y a quelques jours, j’écrivais à une très grande amie, une amie plus […]

Élévation et maturité

Élever, non pas imiter, ni éduquer, ni non plus se servir de béquilles. Marcher, libéré de toute influence. Cela est vacuité. Celle-ci est un saut dans le vide, sans peur. Mais la plupart du temps, les hommes sont effrayés. Ils ont même peur d’être eux-mêmes. La vacuité est la seule garantie d’être. Je m’étonne de […]

Correspondances XLII

Très cher, Nous ne venons pas en ce monde par hasard. Je pense même que c’est injuste de penser ainsi. Vous avez souvent fait mention d’un paradigme qui nous est propre. Je ne sais même pas si cela est dans l’absolu une vérité. Il me plaît de laisser cela agir. J’ai appris à écouter mes […]

Cohue

Dans la cohue, chaque fois que je te regarde, tout prend sens.Toi, tous les autres, sont le sens que me révèle mon cœur.Chaque fois que mon regard se pose sur toi, rien n’est vain.

Correspondances XL

Très cher, Une goutte de lumière sans aucun doute, parce que la lumière abonde, même au plus noir des abysses, une goutte suspendue comme éclairant indubitablement le chaos qui n’est pas véritable, car une goutte de lumière nous parle et nous dit le mystère. Une goutte épanchée, de saveur inconsommable, juste comme une rosée qui […]

Correspondances XXXIX

Très cher, Quand nous n’avons plus aucun désir, l’expansion arrive. Il s’agit à proprement parler d’une ouverture qui vient au moment propice. Celui qui goûte à cela ne peut plus y échapper. A ce moment-là, nous ne comprenons pas plus, mais nous sommes saisis par ce qui ravit notre cœur. Pour certains, cela ne vient […]

Ravissement

A force de voir les couleurs semées aux quatre coins du monde, ces évasements de sonorité complexe, ces étreintes vives et palpables, transfiguration des corps de beauté, sensibilité des terres ivres, libres de toute pensée, que se passe-t-il dans la suspension du regard ? Que se passe-t-il quand le cœur s’oublie dans les abîmes de […]

Le Héron

Un jour, j’interrogeai muette, le calme héron,Qui, au milieu de l’eau, semblait irréel.Je tournais furtif mon regard vers le ciel,Et l’oiseau s’envola vers une haute branche ;Sans doute avait-il entendu ma question ?Son corps blanc avait déchiré ma nuit,Le silence comme déconfit de spasme,En mon âme subjuguée, et je découvrisLa réponse irénique que son aile […]

Je souris

Durant le périple de la vie, la beauté époustouflante a effacé tout ce qui n’est pas elle et dans le creux des moments, je me suis arrêtée. Comment suis-je à vivre, alors que j’ai tout quitté ? Mon corps est ma demeure et je n’ai pas lutté pour posséder. L’acceptation est telle que la nuit […]