La Vie 生活 (Shēnghuó)

Vie mêlée,De nos instants,Quand fugace,Le souffle,Nous parle de vérité,Quand même,Se lisse un monde,Le sage avance,Au-dessus de la ronde,Morcelée,Qui chavire,Des étreintes,Il se tient droit,Parce qu’il sait l’humanité,Au coin d’une rue,L’éternité,N’oublie pas !Il a croisé ton chemin,Et la mort ne tremble pas,Elle s’offre avec la vie,A la lueur d’un tabernacle.Sens-tu ?L’amour s’efface,Devant l’improbable,Puis revient,Comme réalité,Souvenir ineffable,Sourire du […]

L’empereur 黄帝 (Huáng Dì)

Médecine où la Voie du Milieu (dào) La médecine est l’ensemble des connaissances qui permet d’activer en chacun des points du corps les énergies libératrices et régulatrices. La complexité et la multitude des voies, canaux de rencontres, de circulations, d’échanges, de compénétrations, sont effectivement les lieux de nos possibles aptitudes à entrer dans l’écoute des […]

Correspondances VII

Cher, Sans considération pour la vie, nous nous enchaînons en permanence dans les revendications égotiques. Revendiquer procède de l’ego tandis que vivre relève de l’âme. Quand nous ne désirons plus rien, quand le monde s’envole, semblable à une plume dans le vent, ou bien tourbillonne comme une feuille à la dérive, quand tout s’efface, quand […]

Lève-toi et marche

Quand l’homme cessera de souffler sur les vergers en larmes et que la terre éventrée du feu de ses entrailles ne sera plus putride, quand les mots mâchés loin des encolures diaboliques, effrénés et immondes n’alimenteront plus la bête en lui, quand l’homme scellera sa servitude par l’offrande, défait de l’esclavage, de ses abîmes profondes, […]

Les hommes

La sagesse a les senteurs des plis du temps, et je vois les hommes, épaule contre épaule, attendris par leur propre humanité, et c’est là-même que je les regarde, par-delà le parchemin des mains dont les veines trempent dans les ciments du froid. L’odeur de l’ouvrier est celui d’un homme dont l’épouse lave le bleu […]

Geste furtif

Cheveux sauvages, indisciplinés, au soleil enivré, frappé soudain par une sorte de rationalité ordonnée, ton cœur sursaute, et la vision intérieure d’une prodigieuse et incandescente vérité, dans les flamboyances de la matière, quand l’esprit visite la terre et que tes pas esseulés, au milieu de la forêt, te donne à t’arrêter. La pluie forme sur […]