Vallée

Ayant posé deux pieds,
La vallée se souleva,
Friches aux abois.

Les lettres commencèrent à danser, à élever des arcs et des ourlets. Le mystère est entier, mais mon cœur peut le chanter. La geste sacrée des montagnes suspendues, nos entrelacs, le chemin tracé.

Publicité

Echo au manque

Si tu ne m’avais manqué,
Aurai-je cherché à te trouver ?
Aurais-je pu inventorier les étoiles
Et apprendre le chemin ?

Quelle sagesse dans le manque,
Et quelle sagesse dans le désir !
Une corde à la taille,
Le souvenir de toi.

Je t’aime de tous les présents,
De chaque instant de toi,
Le souffle de l’absence,
Brisé par notre émoi.

Lê Phổ (né le 2 août 1907 à Hà Đông et mort le 12 décembre 2001 à Paris)