Vol

Ô ce vol, mon cœur,
Tu en as fait un voyage,
Cet indice que tu traces.

Serons-nous délivrés du rêve ? La joie ineffable d’une trêve et le couloir de nos pas, voici la lenteur du geste, le regard s’en va.

____

Peinture de Federico Infante

Publicité

9 réflexions sur “Vol

    • « Zhuangzi rêva une fois qu’il était un papillon, un papillon qui voletait et voltigeait alentour, heureux de lui-même et faisant ce qui lui plaisait. Il ne savait pas qu’il était Zhuangzi. Soudain, il se réveilla, et il se tenait là, un Zhuangzi indiscutable et massif. Mais il ne savait pas s’il était Zhuangzi qui avait rêvé qu’il était un papillon, ou un papillon qui rêvait qu’il était Zhuangzi. Entre Zhuangzi et un papillon, il doit bien exister une différence ! C’est ce qu’on appelle la Transformation des choses. »

      — Tchouang-tseu, Zhuangzi, chapitre II, « Discours sur l’identité des choses »

      J’aime assez ce rêve lucide. Ce trait d’union entre le rêve et ce qu’il y a entre les deux.
      Cette envolée…
      Merci Veronelle.
      A bientôt…

      Aimé par 1 personne

  1. Beatrice, my dear friend.
    I am really wondering, do we want to be free from the dream ? from our dreams? And what are these dreams? The dreams of a simple human life with love, with beautiful moments, close to the nature, close to God? I love such a dream, Beatrice.
    We are living in cruel huge cities with no dreams. Like prisoners in our lifes. The reality is absolutely out of these dreams.
    I feel sorrow under this thought, my dear friend.
    Have a nice night.

    Aimé par 2 personnes

    • My dear Giannis,
      I have always lived in the dream then.
      But, I believe this is the real dream.
      Dreams based on good are beautiful dreams.
      Sometimes, in the middle of the dream, there are other dreams, undoubtedly the real one, the one that is eternal.
      The dream here is the illusion.
      But, I love to escape the present world, dear Giannis.
      In fact, I have never been able to stick to the world.
      It’s even terrible, somewhere.
      I completely understand you.
      I send all my friendship to you, light of Love.

      I thank you, my friend.
      Have a nice nigth too.

      Aimé par 1 personne

  2. Un jeune anglais a vu en rêve un illustre homme habillé de blanc. Cet illustre homme tenait deux tablettes, l’une portant le titre du Livre et l’autre le titre du Chemin. Il l’a vite reconnu. Le lendemain, le jeune anglais est devenu son disciple, le cœur apaisé.(histoire vraie).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s