Rosée

Es-tu venu,
Pourquoi partir ?
- C'est ainsi que je verrai.
As-tu enfin perçu ?
- Le début m'a beaucoup révélé.
La transparence à l'aurore.
- Qu'es-tu devenu ?
Le jour s'est levé.
- M'aimes-tu encore ?
L'étreinte n'a jamais cessé,
- Es-tu sûr ?
Oui, oui, les gouttes de rosée.
- Comment m'as-tu aimé ?
Un homme aime sa Bien-Aimé,
Je t'aime d'une essence virile,
D'une sève si féminine
La source a dilaté,
Le cœur n'a cessé de te parler,
Ai-je bien aimé ?



____

Peinture de Angelica Privalihin

3 réflexions sur “Rosée

    • Étonnamment, cher Giannis, ce n’est pas à dessein érotique que mes mots se sont alignés, mais, le monde de l’esprit est aussi très sensuel, je le reconnais. Ensuite, le lecteur accueille ces mots avec sa propre sensibilité. Cela aussi est vrai. De toutes les façons, il n’y a qu’une seule réalité, quand même elle se décline selon nos perceptions singulières.

      Merci cher ami, et je vous souhaite un bon vendredi.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s