Pureté

Comment expliquer le fait de n’avoir jamais eu vraiment de combativité pour ce monde ? Comment même expliquer qu’au lieu que cela soit un handicap, il s’agisse plutôt d’une profonde joie ? Tout laisser à celui qui veut s’en emparer. Quelle explosion de rire ! Puis, marcher de cette marche un peu déséquilibrée, en dehors de toutes luttes. Marcher avec l’assurance des boiteux. Une assurance liée au total détachement.

Il me souvient d’un cycle où tout allait si vite. L’on devait se dépêcher. Mais l’on ne savait plus pourquoi. Il fallait courir comme les fous insensés. L’on était rattrapé par une vague hystérique. Les pensées à toute allure, les gestes marqués par de fausses efficacités. Les paroles moulées fraîchement dans les hachures de la précipitation. J’observais cet empressement, cette dévoration de cupidité et d’avidité. Alors, je fuyais sur le sentier de la solitude, avec, par moment, mon carnet à dessin sous le bras. Je trouvais toujours un écrin de verdure, une prairie parsemée de fleurs estivales, un petit oiseau à écouter, un papillon à suivre. Je dessinais, bien maladroitement, dans la brise légère, les marguerites et les tournesols. Je crayonnais les herbes folles. En bas, le ruisseau me rattrapait. Les clapotis devenaient surnaturels dans le silence des montagnes. Je bronchais très peu devant les hostilités des uns et des autres. Un pas en amène un autre, me disais-je. Le souffle divin vous tire vers le parfait silence des retrouvailles. Parfois, ce silence naît de toutes nos déchirures, de nos revers de mains, balayant tout sur notre passage. Parfois encore, ce silence naît de tous nos heurts face aux murs des impostures. L’on marche. L’on se tait. Le sans-verbe (le sans-verve ?) est reposant. L’on rencontre alors l’espace. La pureté ineffable.

___

Peinture de Anna Billing (1849–1927)

Publicité

11 réflexions sur “Pureté

  1. La pureté je ne sais pourquoi me désespère, quand elle ne m’exaspère pas. Sans doute parce que sitôt qu’on l’évoque son voile glisse et je ne vois que massacres en son nom. Cependant je crois plus en la nécessité de celle-ci qu’en son nom. Belle journée Béatrice.

    Aimé par 1 personne

    • La pureté est un état d’être, un espace qui s’ouvre. Un furtif souffle qui brise les ténèbres. Je ne sais pas si l’on se bat pour la pureté. Je ne le savais pas, en tous les cas. Je ne crois pas que l’on se batte pour cela. On ne peut pas se battre pour le pur. Les cœurs touchés par la grâce ne combattent plus.
      Merci Patrick. Belle journée à toi, aussi.

      Aimé par 1 personne

      • Beaucoup de bons aryens n’avaient à la bouche que le mot pureté lorsqu’ils ont voulu dévaster l’Europe. Je voulais parler de ce genre d’utilisation du mot. D’ailleurs rien n’a changé le pur, l’impur, les frontières, les camps, les guerres. Bref désolé si ce n’est pas bien bucolique. Je cous comprends pour ce que vous exprimez de l’être.

        Aimé par 1 personne

      • Déviance totale par l’externalisation formelle d’une imposture… C’est en nous-mêmes que nous devons chercher. C’est finalement le plus dur des combats. D’où l’extrême violence actuelle, enfin depuis l’âge du Kali Yuga… au moins.

        Aimé par 2 personnes

  2. La pureté, telle que tu l’évoques, et si je comprends bien, n’est en rien opposée à l’impureté, elle est transparence, elle est lumière et l’on ne peut donc se battre pour elle, mais la préserver, ou s’y préserver, par et dans cette retraite où tout se révle dans sa plénitude
    Merci Béatrice pour tes mots qui nourrissent et éclairent

    Aimé par 1 personne

    • Je crois Hedwige, que la pureté est au-dessus de la pureté. Les mots se sont appauvris et il est difficile d’exprimer la pureté. C’est ce que nous ressentons au plus profond de nous, la fraîche découverte d’une réalité, extraite du mélange, le juste, le beau, l’ineffable et « l’instant pureté » est celui qui nous plonge dans un état d’absoluité. L’épanchement de l’éternité qui vient nous submerger… et nous apprendre à devenir son écho…
      A bientôt chère Hedwige.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s