Douceur d’un ami

La douceur d’un ami, exceptionnelle douceur, réunit toutes celles qui sont en nous, puis au-delà, cette douceur devient la manifestation du muet étonnement, langage universel de l’âme. Nous sommes ce monde que nous percevons à travers une seule palpitation, celle qui nous donne à l’union. Ardemment, durant mon enfance, j’en avais le pressentiment. J’épousais ciel et terre, mais la terre et le ciel m’épousaient aussi. Il n’y avait aucune sorte de séparation, aucune. Certes, il fallait courir rejoindre un drôle de monde, franchir le portail de l’école, s’assoir avec les autres enfants, écouter l’instituteur ou l’institutrice. Enfant, il me fallut déployer de grands efforts pour ne pas m’échapper par la fenêtre et voler vers les nuages. Il me fallut résister une multitude de fois, face à la puissante attraction d’un autre monde, celui qui jouait avec mes sens. Paradoxes se chevauchant, j’aimais beaucoup apprendre et me concentrer sur le tableau noir, les traces d’éponge se mêlant à la craie. Je regardais l’adulte qui se tenait debout, face à nous et l’écoutais presque religieusement. Mais, je retrouvais l’ami, surtout au milieu de la nature. Il dilatait mon âme et je me sentais littéralement disparaître dans ces sensations étranges, me fondre avec quelque chose que je ne nommais pas. Il n’y a quasiment pas de violence en nous, ni de sentiments de révolte, ni de désirs de conquête. Tout est là. Tout est extraordinairement là.

7 réflexions sur “Douceur d’un ami

  1. C’est un texte magnifique. Je me souviens pour ma part être de celles qui s’évaporaient souvent dans l’air. Si un professeur m’était intéressant c’était toutes autre chose et il ou elle avait toute mon attention… mais dans le cas contraire je préférait errer de par les mondes imaginaires.

    Entre les cours d’ailleurs, je me précipitais à la bibliothèque afin d’observer les vieux livres usés. Le surnaturel et la magie ayant toute mon attention.

    Merci de ton partage et bonne journée à toi. 🙏🌺

    Aimé par 1 personne

    • Merci à toi Miriam. Quelle merveille de retrouver chez les uns et les autres ces escapades mentales, ces dimensions qui perdurent jusqu’à aujourd’hui et qui a été notre fil conducteur…
      Bonne journée à toi aussi. 🙏💐🌸🏵

      J’aime

  2. Vos textes me renvoient souvent à mes souvenirs. L’amitié, la véritable, est devenue une denrée rare. Les amis d’enfance sont nos véritables amis car c’était une amitié désintéressée qui nous liait. Il me reste de cette période d’insouciance deux amis que la distance, l’adversité et les aléas de la vie ne nous ont jamais séparés. Je leur rends visite à chaque fois que j’en ai l’occasion. Merci Béatrice pour ce retour aux sources de nos vies.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s