Miroir 鏡子

Le Chêne d’argent :

Du peu de chose, du peu de rien, du détail et des lendemains, lors des étreintes vives et des légèretés de nos phrases, car, de ne plus dire, est encore un langage, et de subtilités, nous marchons sans même nous retourner, tel est notre Destin. L’étoile au sein d’une multitude d’étoiles a inspiré l’instant et le ciel, en petites gouttes estivales, parfument nos pas sur le chemin. Quand le livre s’ouvre, lis-tu à l’endroit ou à l’envers ? Lustrales aurores et l’unique segment de lumière arrose le cœur d’un jardin. La Terre respire, la Terre nous livre sa présence au creux de la main, tandis que les hommes craignent sa colère, un enfant s’émerveille de sa grandeur. Un elfe des grandes forêts primordiales sème à l’horizon une guirlande de pétales, tandis que parle sagement le dernier vestige d’un homme crépusculaire. Nous sommes assis et je l’écoute durant trois jours et trois nuits.

Nous ne mangeons pas ; nous regardons les étoiles. Il s’ensuit qu’il me raconte l’étrange histoire des montagnes. Bientôt, celles-ci roulent et abordent une falaise, face à l’océan unifié par mille brisures étincelantes.

Cet homme me confie : Nous ne savons plus lire. Les mots parviennent jusqu’aux yeux, mais le sens n’y est plus. Qui saurait dire ce qu’est réellement un homme ? J’écarquille grand les yeux. Il me faut boire à ses mots, il me faut siroter chaque effluve de son langage. Parfois, je lui échappe et il me rattrape. Pourquoi ? Dans le tremblement de son regard sans âge, mais profondément intense, au-delà de ce qui est concevable, ses yeux brillent. Il me parle et mon cœur saisit son essence. Il habite en moi et j’habite en lui. Je l’aime et il m’aime. Je caresse sa main et soudain, je revois ce grand chêne d’argent, au milieu d’un vaste paysage insolite, au beau milieu de l’inconnu. A son tour, il rayonne et devient le lac d’un regard puissamment réciproque ; un livre, aussi, ouvert sur une table invisible, la mémoire de notre Amour incommensurable.

6 réflexions sur “Miroir 鏡子

  1. Pingback: Miroir 鏡子 | Art et Semence – le blog de Daniel Milan

  2. Écrire, c’est offrir une partie de nos pensées intimes aux autres et notre façon de voir les choses. Ces pensées sont en quelque sorte comme de l’eau fraîche qu’on donne à une personne assoiffée de savoir. Il ne faut jamais mésestimer le lecteur qui, en lisant nos textes, devient de droit juge et critique. Oui, les mots peuvent blesser, donner à espérance ou sauver. Parmi la ribambelle de mots existants, un seul mot qu’on ne se lassera jamais de dire et d’écrire : Mère !

    Aimé par 1 personne

  3. Vous avez résumé tout .
    La plume du poète
    Poète, si ta plume est devenue muette
    Si, sur la page blanche, elle demeure inerte,
    Si tu n’as plus en tête, aucune ritournelle
    Et que tu ne sais plus, vraiment si elle est belle,
    Cette vie d’aujourd’hui, cette existence vide!

    Si tes mots sont perdus dans des terres arides,
    Tu pourras dans mes yeux , trouver la joie de vivre
    Et, sur la page blanche tu pourras les écrire ,
    Tous les mots de mon cœur, tous ceux que j’imagine,
    Tous ces bonheurs futurs, ces pages de ma vie,
    Corriger mes brouillons et la rendre jolie,
    Cette vie d’aujourd’hui, cette existence vide…

    Si tes mots sont perdus en ces terres arides,
    Alors je deviendrais pour toi, muse tranquille
    Et les mots de mon cœur , tu sauras les transcrire
    Tu pourras expliquer mes peurs de petite fille,
    Tu écriras pour moi, avec tes mots à toi
    Que tu ira chercher dans les terres arides!

    Tu verras dans mes yeux , briller la joie de vivre
    Alors, tu reprendras ta plume abandonnée;
    Les pages auront alors couleurs acidulées
    Et nuances pastelles et si tu prends ma main,
    Tout en gardant ta plume, nous écrirons à deux
    Des mots si merveilleux …..
    Martyne Dubau
    https://www.bonjourpoesie.fr/vospoemes/poemes/martyne_dubau/la_plume_du_poete

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s