Histoire de la carpe et de la grenouille

青蛙和鯉魚

Il était une fois une petite grenouille qui regardait le monde avec beaucoup d’étonnement. Il arrivait qu’elle se confiât à sa belle amie la carpe. Celle-ci lui fit découvrir une petite margelle sur laquelle venait s’assoir une jeune femme. Cette dernière aimait dessiner discrètement les poissons et les grenouilles. De fait, elle aimait les points d’eau ainsi que la verdure. Ce monde lui semblait enchanté. Assis sur la margelle, elle observait le vent léger et les insectes. Il est vrai que la carpe et la grenouille l’attiraient beaucoup. Sans doute par elles, la jeune femme apprit à dessiner les couleurs chatoyantes et vives du printemps. Cela remontait à son enfance, quand la beauté devenait silence. Le silence n’est pas à l’extérieur, mais plutôt à l’intérieur. Le silence est une paix infinie, une certitude. Ce sont deux amies inséparables qui me l’ont confié, avec toute leur délicatesse et leur générosité . 他們的謙虛適合我和衣服我

Publicité

2 réflexions sur “Histoire de la carpe et de la grenouille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s