Parure

Photo prise par l’auteure, ce 06/01/2021

Si l’indicible neige étreint les quelques gorgées embuées de ta douceur, alors sache que perdue dans les pas feutrés, le vent se fige et les arbres de grâce se suspendent au souffle de beauté. Telle gravité, telle pesanteur et puis telle légèreté puissante, sans torpeur, sans même la moindre égratignure, quand la montagne offre à ses sapins des élans de bonheur. Marcher dans la langueur, sans plus rien chercher, et si la plume s’affûte au son des roches, l’eau se vêt d’une parure et fleurit telle l’immensité d’une fleur. Il est vrai que la lenteur est une sorte de paresse, et je marche ainsi depuis longtemps.

4 réflexions sur “Parure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s