Le soleil s’est allongé

Petite pluie fine en bulles insouciantes,
Le soleil t’a rattrapé et nous avons dansé,
Quand chaque fleur descendue du ciel,
Nous a inondé de simplicité ;
Que nous as-tu donc ramené ?
L’eau qui nous a émerveillé.
Pour chaque seconde délicate,
Pour chaque parole de sincérité,
Nous avons disparu, envolé !
Le tableau s’est effacé.
Et que reste-t-il de l’autre côté ?
– Des fruits mûrs, des baies sauvages,
Du jus à volonté, des grappes de joie,
Des moments rayonnant de légèreté.

Jusqu’où peut-on s’effacer ?
Mais quoi ? Faut-il, là, s’évanouir,
Quand tout a commencé ?
Je sais, le soleil s’est allongé.
As-tu vu la lune se lever ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s