La tentation de mourir

La tentation de mourir,
Jusqu’au bout de la pointe,
Comme s’évanouir,
Pour simplement recueillir,
La goutte qui suinte.
J’aimerais être la rosée du matin,
Se faner de languir,
Aux soupirs du soleil incertain.
La tentation de fuir,
Sur les ailes d’une aube saisissante,
De rester au silence qui soupire,
D’aimer sans être impatiente,
Valser sur l’or de ton sourire,
Vois-tu ce qui me retient ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s