Mots 話

Quand les mots
S’en retournent
Là où vibre le glas
Quand les mots
Viennent effleurer
Le cœur dépositaire
Quand les mots
Deviennent les colombes
Des noirs corbeaux
Quand les mots s’éteignent
D’avoir semé le mal
Quand le vent
Chasse très tôt
Et que succombent les mots
Les mots sont une tombe
Où frémissent les dernières larmes
Mais quand les mots
Jouent avec la lumière
Sans écorchure,
En soi
Se trouve le repos.
Quand les mots sont intérieurs
Là se glisse l’oriflamme
Mais quand les mots
Fleurent ta joue
Au calme s’envole
La vérité d’une âme
Au cœur ébloui
C’est en nous
Que trace le chemin
De l’au-delà.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s