Le corps

Les mots sont les parfums de l’âme. Le vent souffle et le corps parle. Parfois, s’y suspendent d’autres mots et ce sont des portes qui ne se ferment jamais. Pourquoi ? J’aperçois les lettres et je vois qu’elles sont une multitude d’étoiles. Une feuille qui s’envole et l’âme a chaviré. Le corps ne ment pas. Quelle est donc sa vérité ?

Publicité

Une réflexion sur “Le corps

  1. Très beau ! Magnifique ! Musicalement Époustouflant ! Quelle joie retrouvée !
    Il y a deux questions à la file dans cette enchanteresse ode transformée, et si joliment posées. Sensation de soie. Bien à toi)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s