Un ami

Le duvet d’un carnet aux pages jaunies, que je cache subrepticement, dans cet espace furtif, moment de grâce et je sais que si nous ne nous voyons plus ici, le lieu est devenu la nudité de tout espace, puisque je sais que tu le dis, lorsque le vent chuchote ces phrases et que le tremblement d’un petit oiseau est aussi fragile que le cœur d’un ami.

Publicité

Une réflexion sur “Un ami

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s